Dernières chroniques

Chroniques quotidiennes aux héros confinés

Chronique du 16 mars 2020

— Raymond ? Raymond tu es là ? — Oui, oui, il n’y a pas le feu. — Je te réveille ? — Oui, hier soir on a regardé un film sur Netflix. Du coup, on s’est couché tard avec les collègues héros. On n’est pas habitué. Tu nous inventes nos histoires le matin de bonne heure, rarement le soir. Du coupLire la suite « Chronique du 16 mars 2020 »

Chronique du 19 mars 2020

— Salut les héros. — Salut l’écrivain. Quoi de neuf ce matin ? — Ce matin le temps est à la pluie. On est en Normandie, il ne faut pas espérer plus de quatre jours sans. Et vous dans l’ordi, ça le fait ? — Oui mais tu prends beaucoup d’espace avec tes associations. Laisse-nous quelques octets s’il te plait. — C’estLire la suite « Chronique du 19 mars 2020 »

Chronique des 20 et 21 mars 2020

— Raymond, tu es là ? — Me voici, me voilà. Raconte, on s’ennuie un peu dans les documents. — Journée bien active hier. Après t’avoir laissé, j’ai eu une réunion en audio-visio-conférence. L’organisation s’installe pour la durée. Dans le département, le Préfet a mis en place des équipe sanitaires mobiles pour les structures d’hébergement. Il mobilise les élèvesLire la suite « Chronique des 20 et 21 mars 2020 »

Chronique du 24 mars 2020

— Eh, oh eh mon auteur, tu es là ? — J’arrive Raymond, je finissais de lire le résumé de l’intervention d’Édouard Philippe hier soir sur TF1. — Parce que tu ne l’as pas vu à la télévision ? — Non, nous étions sur la 2 pour les informations. Ça fait des années que je ne regarde pas le journal téléLire la suite « Chronique du 24 mars 2020 »

Chronique du 25 mars 2020

— Raymond, tu es là ? — Oui, il est 7h, j’ai mis mon réveil comme chaque matin depuis le début du confinement pour avoir tes infos. — Chut ! Ne fais pas tant de bruit, toute la maison est encore endormie. En plus, il fait froid ce matin dans la maison. Il a gelé dehors. J’ai rallumé le feuLire la suite « Chronique du 25 mars 2020 »

Chronique du 26 mars 2020

— Salut Raymond — Salut mon auteur. Dis c’était Noël hier. — Pourquoi donc ? — Vingt-cinq ordonnances le vingt-cinq du mois, dommage ce n’est pas décembre ! — Bof, pas terrible ta blagounette bien que… Vingt-cinq ordonnances, du jamais vu depuis De Gaulle en 1958. Il ne fait pas dans la dentelle notre Jupiter. — Les médicaments prescrits sont costauds et lesLire la suite « Chronique du 26 mars 2020 »

Chronique du 27 mars 2020

— Salut Raymond. — Salut mon auteur. — Comment ça se passe dans les octets ? — Ça va. Tu as fait, le ménage hier avec CCleaner, du coup on a retrouvé de l’espace disponible. Tu devrais le faire plus souvent ce coup de nettoyage. Les vieux dossiers inutiles et poussiéreux sont envoyés à la corbeille et nous avons deLire la suite « Chronique du 27 mars 2020 »

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.


Abonnez-vous à mon blog

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.