Prologue aux « Chroniques quotidiennes à mes héros confinés »

Le lundi 16 mars 2020 à cinq heures trente. Comme chaque matin je m’installe devant mon ordinateur pour écrire.

Le jeudi précédent, nous apprenions la fermeture des écoles, collèges, lycées, universités.
Depuis trois jours les rumeurs d’un confinement général se propagent, se diffusent et se confirment.

Lundi 16 mars 2020 à cinq heures quarante-cinq, je ne parviens toujours pas à sortir des touches de mon ordinateur, les héros de mon futur roman. Eux et moi avons la tête ailleurs. Ils veulent savoir ce qui se passe et moi j’ai envie de partager avec eux ce que je, ce que nous vivons au quotidien.
Pas de filtre, pas de changement de prénom ou de nom, pas de cachotterie littéraire ! La vie, celle de tous les jours. L’histoire de cette guerre pas comme les autres, de ce repli sur soi qui devient, pour certains, ce don de soi.

Une histoire, des histoires en un dialogue entre Raymond, le délégué de mes héros confinés et moi, leur auteur.
Une histoire, nos histoires, notre histoire perdue au milieu de tant d’autres qui feront l’Histoire d’une guerre pas comme les autres.

Philippe Lebeau