Chronique du 16 mars 2020

— Raymond ? Raymond tu es là ? — Oui, oui, il n’y a pas le feu. — Je te réveille ? — Oui, hier soir on a regardé un film sur Netflix. Du coup, on s’est couché tard avec les collègues héros. On n’est pas habitué. Tu nous inventes nos histoires le matin de bonne heure, rarement le soir. Du coupLire la suite « Chronique du 16 mars 2020 »

Chronique des 13, 14 et 15 mars 2020

— Non ! — Raymond, merde, sors de là ! — Non et re non ! hors de question que je sorte ! — Mais enfin Raymond, qu’est-ce qui te prend ? — Il me prend qu’il n’est absolument pas envisageable que je sorte de ton ordinateur ! — Tu n’es pas sérieux, j’ai un livre à écrire moi. — Eh bien ton livre tu le fais sansLire la suite « Chronique des 13, 14 et 15 mars 2020 »

Prologue aux « Chroniques quotidiennes à mes héros confinés »

Le lundi 16 mars 2020 à cinq heures trente. Comme chaque matin je m’installe devant mon ordinateur pour écrire. Le jeudi précédent, nous apprenions la fermeture des écoles, collèges, lycées, universités.Depuis trois jours les rumeurs d’un confinement général se propagent, se diffusent et se confirment. Lundi 16 mars 2020 à cinq heures quarante-cinq, je neLire la suite « Prologue aux « Chroniques quotidiennes à mes héros confinés » »