« La cinquième marche »

à paraître lors du premier trimestre 2023

Pour toujours (Tome 1)« La cinquième marche »

Été 1963

Arthur à douze ans. Il vient de Paris en vacances au Pradet, Plage de la Garonne. Avec lui dans la voiture familiale conduite par son père il y a Zélie sa mère, à l’arrière Jean, seize ans, son frère aîné, Jérémie et Line, neuf ans, les jumeaux.
Morgane à douze ans. Elle demeure avec ses parents, Dominique son père et Annie sa mère qui tiennent le restaurant de la plage de la Garonne.
Tous les deux ont un point commun, celui de subir les violences d’un de leur parent, Henri, le père, pour Arthur, et Annie, la mère, pour Morgane.
Dans les rochers de la plage de la Garonne, Arthur et Morgane se rencontrent, ils se découvrent et, peu à peu, s’initient à leurs différences.
Zélie, révoltée par l’attitude de son mari violent lui intime de quitter les lieux. Elle se trouve confrontée aux réalités de ces années où la femme ne pouvait rien sans l’autorisation de son époux.
Dominique, seul depuis le départ de Annie avec son amant, hésite, dans son apprentissage de père célibataire.

Été 1964

Plage de la Garonne, Arthur et Morgane se retrouvent. Ils ont changé, ils ont grandi, ils se sont transformés, ils ont treize ans.
Le père d’Arthur a quitté le domicile conjugal. Morgane n’a pas revu sa mère.
Les jeux changent, la relation aussi. Morgane et Arthur quittent l’enfance.
Zélie et Dominique inscrits dans leur époque, avec ses tabous, ses lenteurs, ses interdits et sa soif de liberté, cherchent l’un et l’autre le bonheur.
Les vacances se poursuivent à Contes dans l’arrière-pays niçois, chez Papé et Mamé, les grands-parents de Morgane. De nouvelles aventures, d’autres copains, la montagne, ses torrents, et cette amour entre eux deux qui grandit avec leur corps.
L’été s’achève. L’année scolaire reprend ses droits. Les lettres s’échangent et, nouveau venu, le téléphone permet un autre dialogue.

Été 1965

Ils ont quatorze ans. Morgane et sa famille se sont installés à Contes. C’est là, qu’Arthur va passer les deux mois d’été. Ils sont adolescents.
La mini-jupe s’invite au bal du 14 juillet et tourne boulle tout le monde.
Arthur et Morgane occupent la même chambre au deuxième étage au-dessus de celle des grands-parents. « Attention à la cinquième marche, elle grince ! ».
Dominique et Zélie se questionnent et questionnent.
Les vacances se terminent. Avant de se séparer, Arthur et Morgane échangent un serment…

13 novembre 1968

Ils ont seize ans aujourd’hui !
Dans une lettre, ils se racontent l’un à l’autre, l’un et l’autre…

La suite dans :
Pour toujours« Côté cœur, côté corps » (Tome 2)

Commentez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :